• La première étape de réalisation a été le cochon: c'est lui qui donnera l'échelle à la maquette. Je le voulais assez gros pour pouvoir asseoir dessus le vieux bonhomme d'une dizaine de centimètres, à peu près la taille de mes petites fées (ils pourront figurer un jour dans le même décor... mais ça, c'est une autre histoire -si Dieu me prête vie!-)

    Trop gros pour le réaliser entièrement en fimo, j'ai finalement opté pour le papier maché, mais je ne me sentais pas de le réaliser comme ça, "à mains levée" je dirais...

    Je suis donc partie à la recherche d'un modèle, ce qui ne fut pas trop difficile, mon chéri ayant une belle et grande collection de cochons. J'ai alors jeté mon dévolu sur celui-ci:

    Le bousard de Brucero 2 (le cochon)

    J'aurais pu customiser celui-ci me direz-vous? Et bien non! Je voulais que tout soit réalisé par moi, et puis, un cochon de collectionneur, c'est sacré! Alors,....je l'ai moulé!

    Après avoir fait coulé du platre dans un récipient j'ai enfoncé le cochon couché sur le côté jusqu'à la moitié du corps (après l'avoir protégé de cellophane et de vaseline) et j'ai laissé prendre. Même opération pour l'autre côté du corps...: voilà, j'avais mes deux empreintes de moitié de cochon.... Je ne peux malheureusement pas vous montré les moules, j'ai oublié de prendre des photos et ils ont ensuite été détruits au démoulage de la forme.

    Une fois le plâtre bien sec, j'ai rendu ce pauvre cochon à son propriétaire et j'ai préparé ma pate à papier maché (vieux journaux, colle à tapisserie, eau, et un coup de robot mixeur). J'ai rempli mes moules de ce mélange en essayant de bien respecter les contours et de ne pas dépasser du moule (là encore, j'ai oublié de faire des photos). le temps de séchage a été très looooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooong, d'autant que j'étais super impatiente! Le plâtre était un peu vieux, l'eau du papier mâché l'avait tout détrempé, ça n'en finissait pas de sécher, même avec une exposition prolongée au soleil d'été (celui de 2012... et oui, c'était il y a déjà un bon moment!).

    Et après un démoulage un peu laborieux où je n'ai pas réussi à sauver le moule et la réunion des deux moitiés de cochon par des bandes de papier, voilà la première étape réalisée!

    Le bousard de Brucero 2 (le cochon)

    Le bousard de Brucero 2 (le cochon)

    Et comme j'étais très contente du résultat, le voilà sous toutes les coutures!

    Le bousard de Brucero 2 (le cochon)

    Le bousard de Brucero 2 (le cochon)

    Le bousard de Brucero 2 (le cochon)

    A dans 5 jours pour la suite!


    votre commentaire
  • Il y a quelques temps déjà, je vous avais parlé d'un très beau livre acheté à l'occasion d'un festival du Fantastique: "A la recherche de la Mandragore", avec des textes de Pascal Lamour et de Brucero.

    Devant les magnifiques illustrations découvertes au fil des pages, j'ai eu envie de rendre réels ces petits êtres et de les réaliser en trois dimensions. Le plus difficile a été de choisir lequel passerait le premier... et c'est ce vieux bousard avec sa charrette qui commence le défilé (sur le livre à la page 29)

    Le bousard de Brucero 1

    Après la réalisation en fimo de mes deux petites fées, j'avais envie d'un travail combinant davantage de techniques et de matériaux, voilà qui sera parfait!

    Première étape: la réalisation du "cochon"


    votre commentaire
  • Une petite photo de Kiska qui a profité d'un moment d'inattention pour essayer la housse de couette qui séchait sur l'étendage devant le poele : un bon hamac face aux flammes du foyer!

    Vive le hamac!

    Mais ça n'a pas duré longtemps, surtout avec les pattes toutes sales venant de dehors où il fait un temps déplorable.

    Retour à la case "panier"


    1 commentaire
  • Après divers soucis qui ont un peu interrompu mes publications, me revoilà avec une série d'articles que je vous ai programmés pour le mois qui vient, histoire de ne pas vous laisser sans rien sous la dent pendant que je vaquerai à d'autres préoccupations.

    C'est un peu du vieux pour moi, mais ce sera du nouveau pour vous!

    A bientot donc!


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires