• Après les vêtements de pilote et avant un projet aéronautique plus conséquent, j'ai repris mes crochets pour réaliser un petit amigurumi (il y avait longtemps) pour l'anniversaire de mon petit mari: quoi de mieux que ce biplan facétieux dont le tutoriel m'a été gentiment donné par la blogueuse de jouetscrochet.skyrock.com

    Il a été vite réalisé, sans difficulté particulière, les ailes sont rigidifiées par une cartonette à l'intérieur.

    Encore un peu d'aviation...

    Encore un peu d'aviation...

    Encore un peu d'aviation...


    1 commentaire
  • Marie- Sarah est tellement ravie de sa tenue d'aviatrice qu'elle a décidé de se construire un aéronef pour partir enfin à l'aventure...Et pour cela , elle doit se documenter, lire, cogiter et réaliser les plans avant de se jeter dans la fabrication... Et pour cela, elle est venue me dire:

    "- Comment je fais pour travailler moi? Tu n'as pas commencé l'aménagement de mon grenier, même pas un endroit où m'asseoir...j'en ai un peu marre de la mallette à crayons sur ton bureau.

    - tu as raison Marie-Sarah... Regarde, j'ai un projet pour toi..."

    Et je lui montre les plans au 1/12° du tutoriel d'un fauteuil cuir trouvé sur http://magsim17.kazeo.com, 24 pages d'explications et de photos. Il me suffit de doubler les dimensions pour le réaliser...

    Marie-Sarah, ravie, m'a laissée travailler, j'ai remplacé les planches de balsa par du styrodur sur les grosses épaisseurs nécessitant de la sculpture et de l'isorel pour les planchettes. Ma chute de cuir noire étant juste suffisante, j'ai dû utiliser plusieurs petits morceaux cousus ensemble pour le dossier (j'ai eu plus de travail mais le résultat est plus travaillé).

    Voilà le résultat:

    Encore du cuir...

     

    Encore du cuir...

    Encore du cuir...

    Encore du cuir...

    Encore du cuir...

    Encore du cuir...

    Marie-Sarah porte ici la petite chemise qu'elle a sous son blouson de pilote et une veste en laine faite dans la même vieille chaussette que ses propres bas mais chut, il ne faut pas lui dire!)

    A bientôt!

     

     


    1 commentaire
  • Voilà un moment qu'elle l'attendait sa tenue d'aviatrice, ma petite Marie-Sarah (Soizik, pour les intimes). Et oui, cette demoiselle a décidé de se la jouer aventurière et il lui faut donc des tenues aptes à ce genre de cabrioles.

    Déjà bien habillée grâce à la parenthèse steampunk du début de l'année passée, il lui fallait absolument de quoi s'envoyer en l'air: un ensemble chaud et confortable pour prendre son envol...

    J'ai donc , en reprenant un peu la couture, repris aussi cette idée qui me trottait dans la tête depuis plus de 6 mois. Un peu de cuir d'agneau (des chutes achetées à Chalon au temps apprivoisé, le temple des loisirs créatifs), des restes de fourrure (qui n'en finissent plus de finaliser mes projets) et quelques bouts de tissus...et puis beaucoup de patience pour coudre tout cela, notamment le cuir qui m'a littéralement bouffé le bout des doigts....

    voilà le résultat:

    -un pantalon d'aviation, large aux niveau des cuisses et resserré aux genoux

    -une paire de bas chauds

    -un chemisier blanc (que vous verrez mieux dans ma prochaine publication)

    -et le clou du travail, le blouson de cuir et la casquette d'aviation, doublés de fourrure;

    Prête au décollage...

    Prête au décollage...

    Prête au décollage...

    Prête au décollage...

    Prête au décollage...

    Et parce que je la trouve vraiment très belle...

    Prête au décollage...

     


    3 commentaires
  • J'ai déjà cousu de nombreuses pochettes de protection, notamment pour les différents téléphones portables de mon mari qui se sont succédé, tous de format différent, évidemment (ils le font exprès, les concepteurs!).

    Ce n'est pas ce que je préfère coudre, je dois bien l'avouer, mais il faut parfois coudre utile, alors voilà encore une pochette...

    Cette fois, c'est pour ma boîte d'aquarelle qui a gardé pendant de longues années sa boîte d'emballage en carton, mais avec tous les voyages dans mes différents sacs et les balades à pied, cette dernière a fini par rendre l'âme.

    Une pochette ,encore...

    Alors j'ai profité d'un après-midi nuageux et frais pour réaliser vite fait ce petit étui matelassé pour ranger ma boîte de couleurs.

    Une pochette ,encore...

    Une pochette ,encore...

    C'est reparti pour plusieurs années de balades à saisir les paysages et les ambiances...


    1 commentaire
  • Il y a très longtemps que je voulais tenter la réalisation de cette confiture, malheureusement, c'est assez difficile de trouver des arbouses dans notre coin...Il m'a donc fallu attendre d'en dénicher. 

    Et voilà qui est fait!

    Après une cueillette un peu acrobatique, le résultat est une bonne petite bassine de baies rouges et granuleuses. L'arbouse telle quelle est assez farineuse,emplie de petits grains et pas vraiment goûteuse. Je voulais voir (ou plutôt goûter) ce que cela pouvait donner en pot.

    La confiture d'arbouse

    J'ai hésité un peu entre une gelée et une confiture, à cause des petites graines et puis, ayant peur de n'avoir que très peu de jus, les baies étant farineuses, j'ai opté pour la confiture.

    J'ai mis de l'eau à niveau et fait chauffer pour pouvoir écraser les fruits, j'ai obtenu 2,5kgs de compote à laquelle j'ai ajouté seulement 1,7 kg de sucre ( parce que c'est tout ce qui me restait!) et j'ai laissé macérer une nuit avant de faire cuire le lendemain...

    La confiture d'arbouse

    ... Et me voilà avec une dizaine de pots de confiture et ,contrairement à ce que je craignais, on ne sent pas du tout les graines lors de la dégustation, c'est même drôlement bon cette confiture!


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires