• Il y a plus de six mois, j'avais ouvert une boîte de puzzle de 1000 pièces avec la ferme intention de le reconstituer...

    Ce que j'ai commencé à faire dans mes rares moments inoccupés... et j'en suis là!

    Ca progresse...lentement!

    Il me reste le plus difficile: le ciel bleu marbré de blanc et de vert. Heureusement que celui-ci va légèrement d'un dégradé vert  à violet, ça me permet de trier les pièces par étapes...

    A suivre....


    2 commentaires
  • Les épingles dans une petite boîte, ce n'est vraiment pas pratique, ni pour les attraper, ni pour les remettre: j'ai souvent renversé le tout sur le sol dans un mouvement du coude en cousant à la machine...

    Il fallait remédier rapidement à cela. Que serait le plus adapté pour supporter toutes ses piqûres?

    Petit hérisson, buste de mannequin, cactus? Je dois dire que le choix a été long et difficile... mais je garde les autres possibles pour plus tard.

    Voilà mon pique-aiguilles cactus, d'après un tuto trouvé sur "www.abeautifulmess.com" (en anglais)  et également sur "gedane.over-blog.com" (en français).

    Pique et pique et pique-aiguilles

    Pique et pique et pique-aiguilles


    1 commentaire
  • Au jardim da Tartaruga, ce n'est pas parce que c'est l'hiver qu'il n'y a rien à faire, au contraire!

    Les mois d'été torrides ont produit leurs fruits et il est temps maintenant de récolter les olives...

    Tout commence par la cueillette: à la main sur les branches les plus basses, à la gaule pour faire chuter les inatteignables avant de les ramasser au sol ou dans un filet.

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

    Une fois les sacs pleins, il ne faut plus traîner pour les porter à la coopérative...

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

    C'est le moment de la pesée: les olives sont vidées dans un énorme entonnoir terminé par une trappe.

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

    Lorsque la trappe s'ouvre, les olives sont acheminées sur un tapis roulant jusqu'à différents bains de lavage: c'est un peu" le grand huit" de l'olive.

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

     

    Les olives disparaissent dans un second grand entonnoir...

    De l'arbre à l'assiette...

    Et l'opérateur nous révèle alors le poids de la cueillette et nous délivre le bon qui servira à récupérer l'huile dans quelques mois.

    De l'arbre à l'assiette...

    Bon, normalement, à cette étape, on doit s'en aller.... Mais j'ai voulu faire ma petite enquête pour savoir où avaient disparu mes olives... Direction la salle des opérations....

    Je suis un peu déçue parce qu'on ne voit pas grand chose : il n'y a personne, les machines tournent seules dans un bruit assourdissant:

    Les olives sont dirigées vers un gros cylindre inox : en bas à gauche en sort une pâte d'olive et de l'autre côté, une huile opaque et lourde.

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

    De l'arbre à l'assiette...

    Et plus loin, après un parcours souterrain, le produit fini...

    De l'arbre à l'assiette...

    Tout cela reste assez mystérieux: pas de moulin, pas de pressoir, une seule énorme machine qui semble à la fois réduire en pâte et presser....

    Il faudra que je pousse plus loin mes investigations.....

     

     


    2 commentaires
  • Bon, bon, bon, je n'ai pas encore réussi cette fois à broder toutes les cartes que je souhaitais, mais en voilà une pour une amie collectionneuse de chouettes: bien couverte, elle portera mes voeux en vol de nuit à travers les kilomètres qui nous séparent...

    Chouette, une carte!


    2 commentaires
  • Sur le forum de Pullip Aventure, le nouveau thème de la fin de l'année était "Alice au pays des merveilles". Je souhaitais participer à la galerie photo et j'avais dans la tête de réaliser un ensemble sweet lolita dans les coloris bleu pour Miss Framboise (assorti au bonnet et sac que Blackcat m'avait offerts l'été passé).

    Je me suis mise au travail : panty de satin, bas rayés avec petit noeud, robe à frou-frou et petit tablier en dentelle blanc... un headband pour finaliser l'ensemble....Et zut, aucune paire de chaussures assortie....

    Qu'à cela ne tienne, je retente l'aventure de la confection cordonnière: des mini chutes de cuir d'agneau,un peu de feutre, un tuto sur internet (en russe, mais les photos sont très explicites :  iya-deis.livejournal.com    ) .....

    Quelques doigts pleins de colle plus tard, voilà le résultat!

    Le pays des Merveilles....

    Le pays des Merveilles....

    Et comme Miss Framboise est en ce moment absente, c'est ma petite sorcière qui a droit à la séance d'essayage. Je trouve qu'elle est toute mimi dans cet ensemble,on dirait une bonne fée!

    Voici Alice au pays des oranges!

    Le pays des Merveilles....

    Le pays des Merveilles....

    Le pays des Merveilles....

    Quelques photos de détails:

    Le pays des Merveilles....

    Le pays des Merveilles....

     

    Oh, surprise, voilà le lapin blanc !

     

    Le pays des Merveilles....

     

    Profitez bien de votre propre pays des Merveilles!

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires