• Une petite chèvre est arrivée près de chez nous il y a quelques semaines et, sans avoir jamais fait de chevreau, la voilà qui s'est mise à produire du lait....

    J'avais essayé petite de traire une chèvre (une fois dans ma vie: je ne me souviens pas du résultat produit à l'époque, ni sur la chèvre, ni sur le lait...); je me suis donc lancée et ça a marché! En plus, j'adore ça: la tête calée contre les poils, la chèvre qui rumine tranquillement, le bruit du lait dans la bouteille, la tiédeur du liquide...

    La première fois, j'ai trait dans une bassine avec de l'aide pour tenir la chèvre,mais maintenant, Clochette se laisse faire et je trais directement dans une bouteille à large goulot.

    Et si on faisait du fromage de chèvre...

    Et si on faisait du fromage de chèvre...

    Clochette donne plus d'un demi-litre de lait par jour: qu'est-ce que l'on va faire de tout ce lait?

    Mon chéri en met dans son café: pour lui, il n'y a pas de différence de goût par rapport au lait de vache. Moi, je l'ai essayé dans une quiche lorraine, même résultat.

    Et tout le reste? Si je tentais le fromage? Mais sans présure?

    On me souffle l'idée d'essayer à la mode corse, comme la brousse, avec du vinaigre blanc en place de présure... Allez,je me lance!

    Je fais chauffer mon lait sans le faire bouillir. Une fois chaud, je lui ajoute quelques cuillerées à soupe de vinaigre blanc et j'obtiens un caillé que je laisse reposer une bonne journée: le petit lait remonte à la surface, le caillé se forme en dessous.

    Et si on faisait du fromage de chèvre...

    Après cela, je verse le tout dans une étamine (une toile de lin de points de croix) et je laisse égoutter toute la nuit.

    Et si on faisait du fromage de chèvre...

    Le lendemain, je sale un peu (la première fois, je n'avais pas salé: le résultat était sympa aussi, mais le fromage avait séché rapidement, sans s'affiner) et je presse le tout dans ma faisselle fait maison (une boîte de crème fraîche percée de trous réalisés avec un clou chauffé). Je pose un poids dessus et je laisse encore deux jours à égoutter.

    Et si on faisait du fromage de chèvre...

    Pour que le démoulage soit plus facile, j'ai tapissé ma faisselle de filtre à café. Voilà ce que ça donne deux jours plus tard:

    Et si on faisait du fromage de chèvre...

    Et si on faisait du fromage de chèvre...

    Alors, on le mange tout de suite ou on le laisse affiner un peu?

    Il a fallu environ 1,5 litre de lait pour obtenir ce petit fromage de 10 cm de diamètre. J'ai récupéré à peu près 3/4 de litre de petit lait que j'ai utilisé pour faire mon pain, à la place de l'eau. Le pain y gagne en conservation, il reste moelleux plus longtemps. C'aurait été dommage de jeter ce petit-lait!


    4 commentaires
  • Mince,pas de gateau pour le dessert ou le goûter, pas envie d'allumer le four, pas le temps de faire cuire ni préchauffer...

    Heureusement il y a... le crépia: un gateau vite fait qui se cuit à la poele comme une crêpe!

    Je vous dévoile la recette de mon petit gâteau qui tombe à pic:

     

    Ingrédients:

    4 c. à soupe de sucre

    2 oeufs

    4 c. à soupe de farine (même un peu plus pour un gateau plus consistant)

    1/2 verre de lait

    50 grs de cerneaux de noix

    50 grs de raisins secs trempés dans du rhum

    2x20 grs de beurre

     

    Battre le sucre et les jaunes d'oeufs,bien remuer en ajoutant la farine et le lait pour une pâte homogène.

    Ajouter les noix et les raisins égouttés à la préparation.

    Battre les blancs en neige ferme, les incorporer pour obtenir un appareil (nom savant pour le mélange de la pâte) liquide mais plus épais qu'une pâte à crêpe.

    Faire fondre la moitié du beurre dans la poêle, verser la préparation et laisser cuire doucement 10 minutes environ.

    Retourner le crépia et faites dorer la deuxième face dans le reste de beurre.

    Et voilà, le goûter est prêt!

    Le crépia aux noix

    Le crépia aux noix

     


    1 commentaire
  • Voilà une petite recette vite réalisée et qui vous offrira chaque matin un petit déjeuner riche et consistant. A la maison, j'en confectionne régulièrement et on les consomme en alternance avec d'autres céréales du commerce. Les miennes ont l'avantage d'être entièrement bio, personnalisables et peu sucrées.

    Voilà donc la recette. Je précise qu'il n'y a pas de proportion parce que je les fait au pif,à vous d'insister sur ce que vous aimez!

    Mélanger tous les ingrédients suivants:

    -un mélange de flocons de céréales (avoine, sarrasin,millet,orge,riz,...)

    -des graines (tournesol, sésame, lin, courge,...)

    -des fruits secs (amandes, abricots, dattes, figues,raisins, cranberries,noix, noisettes,...) ou fruits confits (gingembre,ananas,...)

     -de la poudre d'amande

    -un peu de farine de riz

     

    Céréales et fruits secs: un p'tit déj délicieux...

    Préparez ce deuxième mélange dans une petite casserole pour le faire chauffer un peu:

    -de l'huile

    -du miel

    -du malt d'orge ou de mais

    -de la vanille

    Mélanger les deux préparations. La deuxième préparation est juste un liant pour les céréales, il en faut donc très peu. Pour une préparation de 500grs de mélange sec, je mets une ou deux cuillerées à soupe de chaque ingrédient. On a toujours l'impression qu'il n'y en aura pas assez, mais les céréales s'imbibent bien.

    Mettre au four à 180, dans un plat bien large pour que ce soit bien étalé, ou sur la plaque du four, et remuez régulièrement. Laissez dorer plus ou moins longtemps selon le degré de croustillant que vous aimez.

    Et si vous avez des idées, n'hésitez pas à varier la composition, j'attends vos propositions!


    votre commentaire
  • Pour changer un peu, une gelée de mûres pleine de surprise !

    Gelée de mûres aux épices

     

    Il vous faut:

    - des mûres fraîchement cueillies...Le plus difficile,c'est de trouver des haies !

    - du sucre

    -un citron

    -du gingembre,de la cardamome et de la coriandre

     

    Faire éclater les mûres avec un peu d'eau en les chauffant 5 minutes. Presser dans un linge ou passer au presse-purée pour en extraire le jus.

    Ajouter le sucre. Moi, j'utilise 700 grs de sucre pour un kilo de jus, mais vous pouvez faire 50/50. Ajouter les épices à votre convenance (1/2 cuillerée à café de chaque pour 1 kilo de jus à peu près...) et laisser macérer toute la nuit.

    Le lendemain, faire cuire la confiture comme vous avez l'habitude.

     

     


    votre commentaire
  • Apéritif à la camomille

    On peut faire sécher les fleurs de camomille pour réaliser une tisane calmante,on peut aussi en faire un très bon apéritif pour ceux qui préfèrent!

    Je vous en donne la recette que je tiens de ma belle-mère:

     -60 fleurs de camomille fraîchement cueillies

    -75 cl de vin blanc sec (11 à 13 degrés)

    -une écorce d'orange non traitée

     -300 grs de sucre en poudre

    -une gousse de vanille

     -15 cl de rhum

    Mettre les fleurs ,l'écorce d'orange,la gousse de vanille dans un grand bocal. Ajouter le sucre en poudre et couvrir avec le vin blanc. Laisser macérer 15 jours en remuant de temps en temps.

     Au bout de ce temps,filtrer et ajouter le rhum,bien mélanger.

    Apéritif à la camomille

     

    Si vous avez la patience d'attendre un peu,cette liqueur n'en sera que meilleure!

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique