• Je ne sais pas ce qui se passe cette année dans mon jardin, mais qu'est-ce que ça pousse vite! Ma seule crainte devant une telle réussite, c'est une avalanche de grêlons...

    N'y pensons pas,venez,  je vous invite à une petite visite parmi les promesses de légumes...

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Alors que les ânesses terminent la tonte de la pelouse, nous fauchons l'herbe du verger pour faire un peu de foin pour l'automne....

    Le jardin en plein essor!

    Et nous partageons les deux pendants d'oreilles de notre jeune cerisier!

    Le jardin en plein essor!

    Quelques fleurs colorées et parfumées pour terminer:

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

     


    10 commentaires
  • Avec l'alternance de pluie et de chaleur, ça pousse vite au jardin.

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Les pommes de terre sont en plein essor ainsi que les jeunes choux.

    Tout a maintenant été semé ou repiqué, entre deux désherbages de massifs, on peut profiter de la floraison des pivoines, rosiers et autres petites merveilles colorées...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

     

    Le mois de Juin a été celui de la dégustation des fraises, bien protégées des geais par les filets, nous nous sommes régalés!

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Le jardin m'appelle de nouveau, à bientôt!

     


    4 commentaires
  • Voilà, voilà, nous avons une fois de plus quitté la Tortue pour retrouver la Musaraigne dans son jardin endormi pour l'hiver...

    Et lorsqu'on est arrivé mi-mai, il n'était pas encore très réveillé le jardin! Tant mieux, parce que j'ai pu profiter de la fin de la floraison des coeurs de Marie, des jonquilles et tulipes, des arbustes de haie, d'un petit brin de muguet en fleur...et même de faire un beau bouquet de lilas pour parfumer la cuisine!

    La Musaraigne, le retour!

     

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

     

    La Musaraigne, le retour!

    Entre deux jours de pluie, nous avons commencé à travailler la terre: le plastique noir posé avant l'hiver a permis de commencer de suite, sans attendre que les ânesses aient tout brouté. Et la motobineuse s'est enfoncée avec plaisir dans cette terre meuble.

    Après le passage de la butteuse, j'ai pu planté les pommes de terre et les divers plants préparés à 1500 kms de là...

    La Musaraigne, le retour!

     

    Et pendant que les Chéries commençaient la tonte de la pelouse...

    La Musaraigne, le retour!

    ...je passais la tondeuse autour et dans les allées du jardin et désherbais rapidement les plessis d'aromatiques et médicinales:

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

    Dans quelques jours, nous nous régalerons des premières fraises protégées de nos voisins les geais par la pose de filets:

    La Musaraigne, le retour!

    Et avant de vous quitter, quelques fleurs promesse d'été:

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

    Encore quelques semis, plantations et désherbage et il ne restera qu'à s'asseoir et écouter pousser....

     


    10 commentaires
  • A la fin du mois, nous avons ramassé les pommes de terre...Mon chéri a pu sortir son gros engin intello(il n'attend que ça depuis la plantation!) pour défoncer la terre et sortir les tubercules sans fatigue. La récolte n'a pas été aussi mauvaise que nous le pensions:elles étaient moins nombreuses mais tout à fait saines par rapport à l'année dernière où nous avions eu un quart de la récolte pourrie.

    Dernière cueillette et nettoyage...

    Dernière cueillette et nettoyage...

    Quant à moi, je préfère la récolte manuelle des fruits, avec quelques petits saladiers de tomates, figues et deux grosses cagettes de pêches et pommes pour faire de la compote.

    Dernière cueillette et nettoyage...

    Dernière cueillette et nettoyage...

    Dernière cueillette et nettoyage...

    Encore un peu de nettoyage et la Musaraigne prendra le chemin du Sud pour retrouver sa copine la tortue.....


    8 commentaires
  • Eh bien, vous deviez penser que la Musaraigne avait déserté son jardin, je me rends compte que je ne vous ai rien montré depuis la préparation du potager ce printemps...

    Sans doute l'été sec et chaud n'a pas aidé le potager cette année et la Musaraigne est souvent restée à l'ombre en attendant que les pauvres légumes tentent de pousser sous le soleil ardent....

    Ce qu'ils ont réussi à faire malgré tout, protégés par une couche de paillage retenant le peu d'humidité existante.

    Les dernières heures du jardin....

     

    Nous avons donc dégusté de bons haricots verts, des courgettes, des épinards et des tomates qui ont profité des prolongations estivales pour mûrir.

    J'attends que quelques gouttes de pluie viennent attendrir un peu le sol pour déterrer les pommes de terre. Les carottes, betteraves, navets et autres légumes racines seront rares cet hiver dans les silos.

    Si c'est une mauvaise année au potager, il en est tout autrement au verger où les arbres croulent littéralement sous les fruits. Après des heures de dénoyautage, mirabelles et pêches se sont retrouvés en bocaux pour l'hiver. Les poires Curé sont mûres à point, on les consommera d'ici que les poires de garde prennent le relais. Dans quelques jours, les pommes feront de merveilleuses compotes....et les figues cueillies sur l'arbre seront notre meilleure gourmandise....

    Les dernières heures du jardin....

    Les dernières heures du jardin....

    Les dernières heures du jardin....

    Les dernières heures du jardin....

    Les dernières heures du jardin....

    Même le cognassier, que je menaçais de couper puisqu'il n'avait pas donné de fruits depuis de nombreuses années, a fait des efforts. Les coings ne sont pas encore mûrs, mais il y aura de quoi faire gelées et pâtes de fruits!

    Les dernières heures du jardin....

    Et pour terminer avec de belles couleurs automnales, la récolte de potirons s'annonce prometteuse!

    Les dernières heures du jardin....

    Les dernières heures du jardin....

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique