• Une année particulière, pleine d'incertitudes et de projets à court terme...

    Ce fut le cas aussi pour le jardin. J'ai pris l'habitude de préparer mes plants chez la Tortue de façon à ce qu'ils soient prêts à voyager début Mai et repiqués chez la Musaraigne dès leur arrivée.

    Hors, cette année, nous n'avons été de retour dans le Cantal qu'à la fin du mois de Mai, j'ai donc jonglé un peu en repiquant en pleine terre certains plants trop gros pour les poquets et en les redéterrant juste avant le départ.... Je craignais d'en avoir perdu beaucoup et je dois dire que j'ai un peu eu l'impression en les repiquant enfin pour la dernière fois au jardin de la Musaraigne qu'ils étaient très mal en point...

    S'en est suivi une bonne semaine de pluie....mes plants hésitant entre pourrir ou survivre...

    Et ils ont survécu! Et se portent à merveille!

    Allez, voilà les photos:

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

     

     Seules mes salades sont directement montées, mais j'ai l'habitude, je ne les réussis jamais dans ce coin de planète, la terre ne doit pas leur convenir.

    Quant aux choux, ils étaient bien repartis.... jusqu'à ce que deux gros museaux, profitant de nos quelques jours d'absence, passent le fil pour aller faire un petit tour au jardin....

    Et l'air bien innocent, vous ne trouvez pas?

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    J'ai tout de même tout laissé en place, on verra bien ce que ça donne. Au pire, les Chéries en profiteront une seconde fois! 

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    En attendant, elles ont encore de quoi manger, l'herbe n'est pas encore toute tondue devant la maison. Et moi, j'ai encore un peu de travail de désherbage pour que l'on voit les rosiers!

    Coté verger et carrés de vivaces et aromatiques, tout va bien, les arbres sont chargés de fruits, il va falloir chercher des tuteurs:

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

     

    Pour finir, j'ai pris en photo quelques fleurs , celles des massifs devant le garage et une belle rose cachée dans l'herbe:

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    Une nouvelle saison chez la Musaraigne

    Il me reste encore de bons moments penchée sur la terre pour que tout soit bien prêt pour Juillet et Août. Mais cette année, j'ai pu pailler beaucoup plus grâce à la gentillesse de mes voisins qui m'ont ramassé leur herbe de tonte, ce qui signifie beaucoup moins d'arrosage et de désherbage.

    Pour l'instant, je vais faire une petite pause sur mon blog et je vous retrouve le 20 Juillet pour le défi mensuel de Mamieminette.

    Bon début d'été à vous!

     

     


    8 commentaires
  • Avec la météo de cette année, j'étais très inquiète pour la récolte au jardin...Nous avons eu la chance de passer entre les orages, nous évitant ainsi la grêle qui m'effrayait tant...mais en contrepartie, pas une goutte de pluie depuis presque deux mois maintenant....Et vous savez comme je déteste arroser (je précise que je n'ai pas d'arrosage automatique et qu'il faut donc remplir, transporter et vider l'arrosoir au pied des légumes...ce qui prend presque deux heures,est ennuyeux et éreintant pour le dos)

    Mon jardin a donc reçu le minimum d'eau tout le long de cette période estivale, juste un arrosage lors des deux périodes de températures élevées.... Bien sûr, les feuilles des légumes ont un peu baissé la tête, mais ils se sont habitués et se sont contentés d'aller puiser le peu d'eau qu'ils trouvaient au fond des buttes argileuses sur lesquelles je les avais installés. Je pense qu'ils auraient été ravis d'être mieux paillés...il va falloir que je trouve une source d'approvisionnement en paillage plus importante que le crottin d'ânesses (et il ne faut pas compter sur les tontes de pelouse, les chéries s'en chargent...)

    Et pourtant, mon jardin n'est pas rancunier, il s'est montré très généreux en courgettes,concombres, pommes de terre, tomates, haricots verts et même melons.

    Bientôt la fin de la saison....

    Bientôt la fin de la saison....

     

    Bientôt la fin de la saison....

    Bientôt la fin de la saison....

    Bientôt la fin de la saison....

    Les seuls ratages de la saison, ce sont les choux qui ont eu beaucoup trop chaud et les salades qui sont montées directement en graines...Ce n'est pas grave, j'ai tout l'hiver portugais pour me rattraper, les petites graines semées fin Août sont devenues de petites plantules prêtes à être repiquées: choux et salades pousseront plus au Sud!

    Bientôt la fin de la saison....

    Voilà donc quelques photos de mes dernières cueillettes au coeur du jardin.

    Bientôt la fin de la saison....

    Bientôt la fin de la saison....

    Bientôt la fin de la saison....

    Pour ce qui est des melons, comme c'était la première fois que j'en faisais, je ne savais pas trop à quel moment les cueillir...En fait, c'est très simple, vous mettez votre nez tout près et quand il sent le doux parfum sucré du fruit, il est prêt. Je n'étais pas sûre non plus qu'ils seraient bons, mon voisin nous ayant fait goûté les siens pratiquement immangeables l'année passée (avec le recul, je pense qu'ils n'étaient pas mûrs du tout) et nous nous sommes régalés. Le premier était parfait, le second juste un peu trop mûr, le troisième encore petit beaucoup moins sucré, je pense qu'il commence à manquer de chaleur et de soleil.Les derniers qui restent ne viendront sans doute pas à maturité.

    Bientôt la fin de la saison....

    Il restera à récolter courges et légumes racines (carottes, betteraves, radis noirs, poireaux) puis les racines d'endives à forcer cet hiver et les cardons à blanchir.

    Pour terminer, quelques fleurs colorées des bordures:

    Bientôt la fin de la saison....

    Finalement, ce fut plutôt une bonne année au jardin, comme quoi, même si le temps change, nous pouvons nous adapter, et les légumes aussi!


    2 commentaires
  • Je ne sais pas ce qui se passe cette année dans mon jardin, mais qu'est-ce que ça pousse vite! Ma seule crainte devant une telle réussite, c'est une avalanche de grêlons...

    N'y pensons pas,venez,  je vous invite à une petite visite parmi les promesses de légumes...

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Alors que les ânesses terminent la tonte de la pelouse, nous fauchons l'herbe du verger pour faire un peu de foin pour l'automne....

    Le jardin en plein essor!

    Et nous partageons les deux pendants d'oreilles de notre jeune cerisier!

    Le jardin en plein essor!

    Quelques fleurs colorées et parfumées pour terminer:

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

    Le jardin en plein essor!

     


    11 commentaires
  • Avec l'alternance de pluie et de chaleur, ça pousse vite au jardin.

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Les pommes de terre sont en plein essor ainsi que les jeunes choux.

    Tout a maintenant été semé ou repiqué, entre deux désherbages de massifs, on peut profiter de la floraison des pivoines, rosiers et autres petites merveilles colorées...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

     

    Le mois de Juin a été celui de la dégustation des fraises, bien protégées des geais par les filets, nous nous sommes régalés!

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Un petit tour au jardin entre deux averses...

    Le jardin m'appelle de nouveau, à bientôt!

     


    4 commentaires
  • Voilà, voilà, nous avons une fois de plus quitté la Tortue pour retrouver la Musaraigne dans son jardin endormi pour l'hiver...

    Et lorsqu'on est arrivé mi-mai, il n'était pas encore très réveillé le jardin! Tant mieux, parce que j'ai pu profiter de la fin de la floraison des coeurs de Marie, des jonquilles et tulipes, des arbustes de haie, d'un petit brin de muguet en fleur...et même de faire un beau bouquet de lilas pour parfumer la cuisine!

    La Musaraigne, le retour!

     

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

     

    La Musaraigne, le retour!

    Entre deux jours de pluie, nous avons commencé à travailler la terre: le plastique noir posé avant l'hiver a permis de commencer de suite, sans attendre que les ânesses aient tout brouté. Et la motobineuse s'est enfoncée avec plaisir dans cette terre meuble.

    Après le passage de la butteuse, j'ai pu planté les pommes de terre et les divers plants préparés à 1500 kms de là...

    La Musaraigne, le retour!

     

    Et pendant que les Chéries commençaient la tonte de la pelouse...

    La Musaraigne, le retour!

    ...je passais la tondeuse autour et dans les allées du jardin et désherbais rapidement les plessis d'aromatiques et médicinales:

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

    Dans quelques jours, nous nous régalerons des premières fraises protégées de nos voisins les geais par la pose de filets:

    La Musaraigne, le retour!

    Et avant de vous quitter, quelques fleurs promesse d'été:

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

    La Musaraigne, le retour!

    Encore quelques semis, plantations et désherbage et il ne restera qu'à s'asseoir et écouter pousser....

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique