• La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Comme je vous l'ai dit dans l'article précédent, à cause des risques d'orages annoncés, nous couplons les étapes et décidons de rejoindre St Martin La Méanne en soirée.

    Nous avons quelques inquiétudes pour le franchissement du pont du moulin de Gire mais d'après les connaisseurs du parcours, ça devrait passer avec les filles.

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

     

    Nous voilà donc devant le pont avec Clara calée sur ses pattes. C'est donc encore Morgane qui s'y colle et en claquant des mains, elle traverse au trot le petit pont de bois. Clara pousse son hi-han et traverse à son tour sans se presser, s'autorisant même un arrêt pour observer l'eau au dessous!

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Nous n'aurons plus d'autres passages délicats à partir de là, profitant de belles pistes forestières, de beaux points de vue sur la Dordogne et de belles haltes de repos et pique-nique ombragées.

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

     

    Une petite sente qui s'enfonce dans les bois pour flâner dans les anciens jardins en terrasse de Bardot... Nous reviendrons, nous n'habitons pas très loin et sans les filles, ce sera plus facile de cheminer dans le dédale des sous-bois; de plus nous devons atteindre notre étape du soir et il reste de nombreux kilomètres à parcourir.

    Les petits chemins en sous-bois, entre deux murets de pierres, se succèdent. Le petit patrimoine bâti rythme le parcours: puits, abreuvoirs, fours à pain, croix de chemins,maisons de pierres...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Plusieurs fois, les filles ont dû baisser la tête pour passer sous des arbres tombés barrant le sentier, ou parfois les enjamber. Nous avons même dû déplacer quelques troncs pour poursuivre notre route (une tronçonneuse dans les bagages, c'est un peu lourd mais ça aurait été utile certaines fois!)

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Dans un petit hameau avant d'atteindre St Martin La Méanne, une gentille mamie nous informe de la fermeture de la petite épicerie du village, elle déplore que les gens préfèrent descendre en ville ou emprunter du sucre à leur voisins plutôt que de se dépanner à l'épicerie, entraînant ainsi la fermeture du petit commerce. Pour nous, cela signifie que le repas du soir sera frugal (il nous reste un trognon de saucisson sauvé de la veille et un bout de pain dur que nous avons glané sur le chemin "c'est pour nous, pas pour les ânesses"). Nous nous arrêterons quelques kilomètres avant le village, dans un petit pré gentiment prêté par un ancien agriculteur avec qui nous discuterons un petit bout de soirée.

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Après un petit déjeuner aussi frugal que le repas de la veille (on partage deux tranches de pain d'épice avec les chéries), nous voilà repartis pour la dernière étape. Nous devons rejoindre Argentat avant ce soir, les orages menacent, nous partons sous un ciel couvert...

    Quelques vingt kilomètres à franchir, avec deux grands dénivelés sur des piste forestières et d'étroits sentiers  pour rejoindre les eaux de la Dordogne et remonter l'admirer du haut des plateaux.

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Les petits hameaux et villages sont magnifiques et déserts. Nous faisons une petite pause à midi sous le porche de l'église de St Martial d'Entraygues, partageant avec les filles les dernières dattes et pruneaux des sacoches bien allégées avant de redescendre dans la vallée du Doustre. Encore de formidables panoramas sur la rivière... Les sabots des filles sont désormais parfaitement taillés, à tel point qu'elles glissent sur le terrain sec et caillouteux des descentes.

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Nous entamons la dernière côte avant de redescendre sur Argentat. Une trace de bête à flanc de collines où nous taillons notre voie au milieu des fougères et des orties avant de ressortir au grand jour ... La ville d'Argentat s'étend à nos pieds...

     

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

     

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

     

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Nous avons rendez-vous sur le parking de la piscine avec nos amis Thierry et Valérie qui ont eu la gentillesse d'assurer le transport aller et retour du van des ânesses. Pour gagner le parking, nous traversons un quartier calme d' Argentat avec des rues parsemées de bouches d'égout (Clara zigzaguant entre elles: elle se méfie de ces rondelles métalliques qui dissimulent un monde souterrain aux odeurs inquiétantes)puis le camping où nous faisons sensation au milieu des caravanes, camping-car et joueurs de boules!

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    La Dordogne avec nos ânesses: suite et fin...

    Un monsieur nous interpelle , nous demande d'où nous sommes partis et nous indique un talus calme à l'ombre où il reste un peu d'herbe non tondue pour faire brouter les chéries. Le timing est parfait, à peine débâtées, les amis sont là et les filles retrouvent leur van.... Dans une heure, nous serons de retour à la maison, riches de beaux paysages et de belles rencontres, avec des liens encore plus forts avec Clara et Morgane,et la fierté d'avoir réussi cette nouvelle aventure où nous avons tous appris à franchir des obstacles qui jusque là nous semblaient insurmontables (les ponts et les passerelles pour les filles, l'absence de café et de pain pour mon chéri et le peu de nourriture pour moi).

    Nous sommes prêts à repartir pour une nouvelle aventure...Il ne reste qu'à déterminer l'endroit...

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Août à 10:53
    lubyemy38

    quelle belle balade, sympa de pouvoir partir ainsi....

    bizou

      • Jeudi 9 Août à 19:25

        Il a juste fallu patienter pour trouver une semaine avec un temps idéal...et se lancer dans l'aventure!

        A bientôt, bises

    2
    Mardi 7 Août à 12:05
    Quelle belle idée bravo à vous 4
      • Jeudi 9 Août à 19:27

        C'est un projet qui mûrissait depuis deux ans,nous n'avons pas trouvé la plage de temps idéale l'année dernière et nous avons dû patienter jusqu'à cette année.

        Merci de ta visite, bises

    3
    Mardi 7 Août à 17:00
    Mamieminette

    Un beau périple, de merveilleux souvenirs et pour nous de superbes photos en partage yes merci!

    Caresses à Clara et Morgane

    Douce fin de journée

    bises

      • Jeudi 9 Août à 19:28

        Je suis heureuse que notre petite aventure t'aie plu ;)

        bonne soirée, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :