• Parmi mes dernières lectures, j'ai eu envie de vous parler d'un gros livre, mais composé de petites histoires qui le rend accessible à tous et qui nous emmène en randonnée dans un Ariège sauvage et mystérieux.

    Je ne suis pas une fan des contes, trouvant toujours la lecture un peu fastidieuse avec une technique d'écriture qui reste toujours assez scolaire; je préfère de loin écouter une conteuse donnant vie à l'histoire plutôt qu'ouvrir un recueil de contes qui m'ennuie très vite.

    Alors quand j'ai commencé à lire Olivier de Robert et ses "contes et légendes d'Ariège", j'ai été agréablement surprise et je n'avais plus envie de poser le livre à la fin de l'histoire..."allez, encore une" ..."une dernière et je dors"...

    Olivier de Robert remet le conte souvent figé dans un lointain passé dans notre quotidien en présentant d'abord la situation dans laquelle il lui est raconté (rencontre au bar, balade près d'un lac, discussion avec un ami, rendez-vous dans un lieu particulier...)avant de nous ouvrir les portes du merveilleux. Il crée un vrai désir d'entendre l'histoire.

    Et quand l'histoire commence, grâce à une écriture moderne, pas de traditionnel "il était une fois" mais plutôt de nombreux clins d'oeil, jeux de mots, références culturelles ou musicales reconnues parfois après coup (juste un écho dans l'esprit qui tout à coup nous fait sourire), on a vraiment l'impression d'être assis près du conteur et le conte prend vie.

    Tout cela transforme la légende en une histoire de tous les jours,rendant au conte son caractère intemporel.

    Je me suis vraiment beaucoup amusée avec ce livre, riant même souvent au cours de la lecture. Et si vous voulez visiter l'Ariège, je vous conseille de prendre le bouquin sous le bras: lorsque vous visiterez la région, vous trouverez sans aucun doute la légende qui répondra à vos interrogations.

    Je vous souhaite de bonnes lectures!


    1 commentaire
  • Joyeux Noël!

    Quelques hellébores qui poussent sous ma fenêtre pour vous souhaiter un joyeux Noël.

    Passez de bonnes fêtes de fin d'année et à l'année prochaine!


    1 commentaire
  • C'est toujours pour moi un grand plaisir d'engranger ce que la nature a donné toute l'année pour le retrouver dans mon assiette quand le jardin est désert. Alors voilà mes dernières petites mises en boîte de l'année:

    Dernières mises en boîte...

    - de la gelée de coings nature et aux zestes d'agrumes et de la confiture de coings aux noix grâce à mon amie Catherine qui m'a apporté une grosse cagette de son jardin, mon cognassier refusant obstinément de me donner le moindre fruit depuis plusieurs années (d'ailleurs, si quelqu'un peut me dire pourquoi et me donner un remède, je suis preneuse!)

    Dernières mises en boîte...

    - de la pâte de coings et quelques pots de confiture de châtaignes au chocolat et zestes d'oranges et dans les tous petits pots au couvercle rouge, des pistils de safran

    Dernières mises en boîte...

    - des cardons en bocal

     

    Malgré la chaleur de l'été, nous aurons suffisamment de provisions pour l'hiver...Les cultures sont si variées que le jardin donne toujours quelque chose et c'est différent chaque année...

    Cultiver la diversité, c'est engranger de la richesse...


    1 commentaire
  • L'hiver est arrivé et le jardin s'est peu à peu vidé... Ne restent plantés là qu'une dizaine de pieds de cardons à la tête en parasol et les derniers choux qui feront les futures potées et traditionnelles soupes....

     

    ... Dans mon jardin d'hiver...

    ... Dans mon jardin d'hiver...

    ... Dans mon jardin d'hiver...

    C'est beau un jardin l'hiver et notre petit ami rouge-gorge vient tous les matins faire son petit tour, comme moi d'ailleurs, il me reste encore quelques jours pour profiter des belles lumières de la saison sans pluie ni neige pour l'instant.


    1 commentaire
  • Oh là là! Des mois que je ne vous aie pas montré mes avancées sur mon salon de thé shabby...et pour cause, celui-ci n'a pas beaucoup avancé: quelques nouveautés par ci, par là, une petite commode, des tasses (quelle galère!), des assiettes et quelques sacs...

    Salon de thé: non, je n'ai pas oublié...

    Salon de thé: non, je n'ai pas oublié...

    Salon de thé: non, je n'ai pas oublié...

    Salon de thé: non, je n'ai pas oublié...

    Salon de thé: non, je n'ai pas oublié...

    Il faudrait maintenant que je reprenne ma pâte fimo pour modeler le principal dans un salon de thé: les petits gâteaux...mais j'ai tellement galéré pour faire des macarons de 2-3mm (toujours trop gros ou pas nets) que j'ai du mal à m'y remettre....

    On va essayer d'en avoir une belle fournée avant la fin de l'année tout de même!


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires