• Il y a plus de six mois, j'avais ouvert une boîte de puzzle de 1000 pièces avec la ferme intention de le reconstituer...

    Ce que j'ai commencé à faire dans mes rares moments inoccupés... et j'en suis là!

    Ca progresse...lentement!

    Il me reste le plus difficile: le ciel bleu marbré de blanc et de vert. Heureusement que celui-ci va légèrement d'un dégradé vert  à violet, ça me permet de trier les pièces par étapes...

    A suivre....


    2 commentaires
  • Beaucoup de petites choses de commencées, rien de fini, le temps passe vite...

    Un nouvel échange ATC sur le thème de l'automne: je suis partie sur la réalisation de 9 cartes....

    Un peu de tout: coup d'oeil au en-cours....

    la porte vitrée de la chambre sweet lolita découpée, à poncer et peindre...

    Un peu de tout: coup d'oeil au en-cours....

    La pauvre Ala a perdu la tête, son cou étant devenu friable...là voilà à attendre des soins dans un bol...

    Un peu de tout: coup d'oeil au en-cours....

    Et une petite cueillette des noisettes de notre haie ainsi que les premières figues de l'année de notre figuier:

    Un peu de tout: coup d'oeil au en-cours....

    Je retourne au jardin et vous montrerai la prochaine fois mes petits aménagements et mon nettoyage.


    3 commentaires
  • Aussi loin que remonte ma mémoire, j'ai toujours aimé assembler des puzzles et il me reste en mémoire les douces soirées autour de la table de la cuisine lorsque mes parents, mon frère et moi réalisions ensemble un grand puzzle représentant un troupeau de chevaux sauvages lancé au galop face à nous. Je n'oublierai jamais cette peinture.

    J'ai ensuite refait quelques puzzles seule et puis, comme il faut du temps, de la place et de la stabilité pour réaliser ce genre d'exercice, je n'en ai pas refait depuis plus de vingt ans....Mais j'ai toujours gardé cette boîte que m'avait offert mon frère et qui attendait le bon moment,elle avait encore son cellophane de protection....

    Et si on commençait un puzzle?

     

    Il s'agit d'un puzzle sur les animaux d'Afrique, il date de l'époque où l'on faisait sortir d'un dessin psychédélique une image en 3D (à condition de savoir loucher!!!).Quand on y parvient, on voit apparaître ici un troupeau de zèbres encadré d'une végétation luxuriante. J'aime beaucoup.

    Alors maintenant qu'elle est ouverte, y'a plus qu'à!!!

    Et si on commençait un puzzle?

     


    1 commentaire
  • Parmi mes dernières lectures, j'ai eu envie de vous parler d'un gros livre, mais composé de petites histoires qui le rend accessible à tous et qui nous emmène en randonnée dans un Ariège sauvage et mystérieux.

    Je ne suis pas une fan des contes, trouvant toujours la lecture un peu fastidieuse avec une technique d'écriture qui reste toujours assez scolaire; je préfère de loin écouter une conteuse donnant vie à l'histoire plutôt qu'ouvrir un recueil de contes qui m'ennuie très vite.

    Alors quand j'ai commencé à lire Olivier de Robert et ses "contes et légendes d'Ariège", j'ai été agréablement surprise et je n'avais plus envie de poser le livre à la fin de l'histoire..."allez, encore une" ..."une dernière et je dors"...

    Olivier de Robert remet le conte souvent figé dans un lointain passé dans notre quotidien en présentant d'abord la situation dans laquelle il lui est raconté (rencontre au bar, balade près d'un lac, discussion avec un ami, rendez-vous dans un lieu particulier...)avant de nous ouvrir les portes du merveilleux. Il crée un vrai désir d'entendre l'histoire.

    Et quand l'histoire commence, grâce à une écriture moderne, pas de traditionnel "il était une fois" mais plutôt de nombreux clins d'oeil, jeux de mots, références culturelles ou musicales reconnues parfois après coup (juste un écho dans l'esprit qui tout à coup nous fait sourire), on a vraiment l'impression d'être assis près du conteur et le conte prend vie.

    Tout cela transforme la légende en une histoire de tous les jours,rendant au conte son caractère intemporel.

    Je me suis vraiment beaucoup amusée avec ce livre, riant même souvent au cours de la lecture. Et si vous voulez visiter l'Ariège, je vous conseille de prendre le bouquin sous le bras: lorsque vous visiterez la région, vous trouverez sans aucun doute la légende qui répondra à vos interrogations.

    Je vous souhaite de bonnes lectures!


    1 commentaire
  • Suite à mes difficultés informatiques, je n'ai pu vous parler en temps et en heure de ce rendez-vous que nous attendons avec impatience (car il n'a lieu que tous les deux ans) dans un village de Corrèze aux alentours de Collonges la Rouge...

    Amis des elfes, des fées et des lutins avaient, pour cette  édition, élu domicile dans un petit village de quelques âmes, avec sa petite église perchée au sommet d'un mont dominant la région dans un magnifique panorama à 360°: Lagleygeolle.

    Nous y étions, malgré une météo un peu tristounette et des orages en soirée...Mais la féerie nous a fait passer à travers les gouttes!

    Le samedi et le dimanche matin, la journée commence par un petit déjeuner littéraire qui avait lieu cette année dans la petite église: nous avons pu rencontrer deux grands auteurs de feérie: Claudine Glot et Pierre Dubois, respectivement grande conférencière et conteur hors-pair qui ont su nous faire partager leur univers.

    AICONTIS: bienvenue au festival du Fantastique et de l'Imaginaire corrézien!

    Puis, toujours dans la petite église, nous avons tout appris sur les cornemuses: leur nom, leur fonctionnement, leur technique de fabrication grâce à Luc Vaillant... et la voûte du petit édifice doit encore résonner du souffle du sonneur!

    AICONTIS: bienvenue au festival du Fantastique et de l'Imaginaire corrézien!

    AICONTIS: bienvenue au festival du Fantastique et de l'Imaginaire corrézien!

    Le reste de la journée a été vite remplie par les balades contées, les spectacles de rue, les contes en petits groupes, le salon du livre et le marché fantastique. Il y avait même cette année un grand chapiteau pour les amateurs de jeux de rôle et de jeux de société.

    AICONTIS: bienvenue au festival du Fantastique et de l'Imaginaire corrézien!

     

    J'ai ouvert grand mes mirettes dans la foule pour repérer des idées de costumes pour mes miss, il y avait en effet beaucoup de belles parures portées par les visiteurs et les organisateurs.

    AICONTIS: bienvenue au festival du Fantastique et de l'Imaginaire corrézien!

    Le samedi s'est terminé tard dans la soirée, après un concert d'un groupe clermontois Nataverne (celtic rock folk...),que j'ai agréablement découvert et le traditionnel spectacle du feu qui a réchauffé l'atmosphère bien refroidie par l'orage .

    AICONTIS: bienvenue au festival du Fantastique et de l'Imaginaire corrézien!

    AICONTIS: bienvenue au festival du Fantastique et de l'Imaginaire corrézien!

    Vivement dans deux ans, que l'on retourne au pays de elfes, des fées et des lutins!


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique