• S'il y a un tubercule que l'on apprécie vraiment, mon mari et moi c'est bien la patate douce. Comme son nom ne l'indique pas, la patate douce fait partie de la famille de la carotte et l'on peut, comme avec cette dernière, réaliser de délicieux petits plats salés ou sucrés. J'avoue que la carotte est bien loin derrière la patate douce dans la liste des choses que je préfère!

    J'ai la chance de disposer en ce moment d'un gros stock de patates douces et je n'hésite pas à préparer de nombreux plats avec.Si vous avez la chance d'avoir un magasin qui en vend près de chez vous, encouragez-le en en achetant un kilo!

    Pour aujourd'hui, je vous propose une recette salée: un curry

    il vous faut:

    750 grs de patates douces

    2 oignons émincés

    1cc de paprika

    1cc de cumin

    2cc de gingembre

    2 belles tomates

    jus de citron

    2cc de curcuma

    sel, poivre, huile d'olive

    Faire revenir les oignons émincés et les tomates en dés dans l'huile d'olive.Saupoudrer de curcuma et de gingembre.

    Ajouter les pattes douces, le cumin, le paprika, le jus de citron, le sel et le poivre. Recouvrir d'eau et laisser mijoter à feu doux jusqu'à ce que les patates soient tendres et que le jus de cuisson épaississe. Incorporer le persil haché avant de servir avec un riz blanc par exemple.

    La prochaine fois, ce sont des biscuits à la patate douce que je vous proposerai!


    3 commentaires
  • Plus que les défilés déguisés, ce qui me plaît dans Mardi-gras, ce sont les beignets. Et dans la région lyonnaise, ces beignets sont appelés des bugnes. Et ce sont vraiment ceux que je préfère...

    Quelle fête lorsque ma maman nous en préparait un énorme saladier....Que je prépare à mon tour et qui fait le bonheur des amis.

    Malheureusement, je n'ai pas en main la recette de ma maman, sans doute la meilleure, mais voilà une recette très ressemblante pour vous sucrer les lèvres et vous régaler les papilles.

    Ingrédients:

    -250 grs de farine

    -70 gs de sucre

    -2 oeufs

    -une pincée de sel

    -50 grs de beurre

    -du rhum, du zeste de citron et du sucre glace à volonté

    Mélanger la farine, le sel et le sucre. Incorporer les oeufs, le beurre ramolli le rhum et le zeste de citron.Ajouter éventuellement un peu d'eau pour rendre la pâte malléable.La travailler et la rouler en boule. Laisser reposer deux heures.

    Etaler la pâte au rouleau à pâtisserie sur 5 mm d'épaisseur et découper des triangles de pâte avec une petite roulette crantée (j'adore ce petit outil, je le trouve magnifiquement beau avec sa petite roue et son manche en bois, un objet d'art dans la cuisine).Si vous n'en avez pas, un couteau fera très bien l'affaire, mais ça enlève 70% du charme de la recette.

    voilà le schéma de ma découpe de pâte:

    Vive Mardi-gras!

     

    Lorsque vous avez réalisé les boucles, plongez les dans l'huile chaude, laissez colorer des deux côtés, égouttez sur du papier absorbant et saupoudrez allègrement de sucre glace.

    Vive Mardi-gras!

    Bon Mardi-gras !


    2 commentaires
  • Un ami nous disait toujours:

    "Vivement la retraite, je me coucherai au soleil sous un olivier et attendrai que l'olive tombe dans ma bouche!"

    Je ne sais pas s'il a essayé, mais une olive juste cueillie, c'est affreusement amère et immangeable telle quelle beurk

    Alors après en avoir cueilli quelques unes, j'ai cherché une méthode pour les mettre en conserve (oui, je sais, je ne pense qu'à mettre en conserve!).

    C'est un travail de longue haleine: il faut commencer par ôter toute l'amertume des olives. Après les avoir légèrement fendues, il faut les laisser tremper dans de l'eau de source en renouvelant l'eau tous les jours.Voilà deux mois que les miennes trempent et elles ont enfin pris un goût tout à fait acceptable. Je n'avais qu'une bassine en plastique pour faire cela, un récipient en verre aurait été beaucoup plus convenable.

    Des olives en saumure...

     

    Une fois bien rincées, j'ai versé une saumure sur les olives, réalisée avec 10 grs de sel pour 1 litre d'eau et parfumée au romarin, thym et laurier. Maintenant, il me suffit de rajouter du sel jusqu'à atteindre 50grs par litre et de laisser reposer encore deux mois avant de les servir.

     

    Des olives en saumure...

    Je vous en donnerai des nouvelles....

     

     

     


    2 commentaires
  • Il y a très longtemps que je voulais tenter la réalisation de cette confiture, malheureusement, c'est assez difficile de trouver des arbouses dans notre coin...Il m'a donc fallu attendre d'en dénicher. 

    Et voilà qui est fait!

    Après une cueillette un peu acrobatique, le résultat est une bonne petite bassine de baies rouges et granuleuses. L'arbouse telle quelle est assez farineuse,emplie de petits grains et pas vraiment goûteuse. Je voulais voir (ou plutôt goûter) ce que cela pouvait donner en pot.

    La confiture d'arbouse

    J'ai hésité un peu entre une gelée et une confiture, à cause des petites graines et puis, ayant peur de n'avoir que très peu de jus, les baies étant farineuses, j'ai opté pour la confiture.

    J'ai mis de l'eau à niveau et fait chauffer pour pouvoir écraser les fruits, j'ai obtenu 2,5kgs de compote à laquelle j'ai ajouté seulement 1,7 kg de sucre ( parce que c'est tout ce qui me restait!) et j'ai laissé macérer une nuit avant de faire cuire le lendemain...

    La confiture d'arbouse

    ... Et me voilà avec une dizaine de pots de confiture et ,contrairement à ce que je craignais, on ne sent pas du tout les graines lors de la dégustation, c'est même drôlement bon cette confiture!


    1 commentaire
  • vous n'avez pas votre rouleau à pâtisserie et vous mourriez d'envie de préparer une bonne tarte aux pommes pour le dessert...

    J'ai trouvé la solution grâce à cette recette pratique, rapide et délicieuse.

    Il vous faudra:

    200 grs de farine

    100grs de sucre

    3c.à s. d'huile

    2c.à s. de lait

    2 oeufs

    4 ou 5 pommes

    50grs de beurre

     

    Mélanger la farine, le sucre, l'huile, le lait et l'oeuf pour obtenir une pâte un peu coulante. La verser dans un moule à tarte beurré et fariné.

    Couper les pommes en tranches après les avoir épluchées et les disposer sur la pâte. Enfournez pour 25 minutes ther.5-6

    Mélanger vivement dans un bol le 2°oeuf, 3 cuillères à soupe de sucre et le beurre fondu, verser ce mélange sur la tarte et remettre au four 25 minutes.

    La tarte aux pommes d'Aurélie

    Et voilà une belle tarte à déguster...et pour les grands gourmands, vous pouvez encore la flamber au rhum avant de la servir tiède.

    Heureuse année à tous!

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique